Se Connecter

Protocole de Paix Intérieure

//Protocole de Paix Intérieure
Protocole de Paix Intérieure 2018-02-16T20:20:41+00:00

Protocole de Paix intérieurSi, tôt ou tard, vous avez l’intention de faire quelque chose d’important et qui apporte un changement réel… faites-le maintenant.
Howard Wight

Le Protocole pour établir une paix intérieure que je vais vous exposer ici n’est pas un enième moyen de «se sentir un peu mieux». Convenablement comprise, cette technique devrait se trouver au centre de guérison pour toute personne sur cette terre. Chaque médecin, thérapeute, conseiller spirituel ou coach de par le monde devrait l’utiliser comme outil principal pour aider autrui (et eux-mêmes).

Essentiellement, cette procédure consiste à dresser une liste de tout événements spécifiques gênant qu’on a connu au cours de sa vie et de «tapoter» de manière systématique pour en dissoudre l’impact. En procédant ainsi, consciencieusement et avec persistance, nous pouvons arracher chaque arbre négatif de notre forêt émotionnelle et, par conséquent, éliminer les causes majeures de nos souffrances psychiques et physiques. En procédant ainsi, chaque individu s’achemine vers une paix intérieure, ce qui à son tour contribue puissamment à la paix dans le monde.

Ci-dessous quelques méthodes d’application :

1.- Comme «devoir» entre les rendez-vous avec le médecin ou le thérapeute. Ainsi on accélère et approfondit le processus du « healing »(terme anglais pour guérison).

2.- Comme protocole quotidien afin d’évacuer des débris émotionnels que l’on traîne avec soi toute la vie. L’image de soi en sera améliorée, on doutera moins de soi et on peut atteindre un sens de liberté profonde.

3.- Comme moyen d’éliminer un facteur majeur (sinon la cause unique) d’une maladie grave. Quelque part, parmi les évènements spécifiques, se trouveront les colères, les peurs et les traumatismes qui se manifestent sous forme de maladie. En traitant tous les évènements, il est probable que l’on couvre également ceux qui sont responsables de la maladie.

4.- En tant que moyen de trouver le noeud central d’un problème. En s’efforçant de neutraliser tous les événements spécifiques, on va automatiquement couvrir les noeuds centraux.

5.- Comme un moyen de relaxation permanente.

6.- Comme un moyen d’être un exemple pour d’autres en montrant ce qui est possible.

Ce concept simple devrait modifier tout le champ du « healing ». Je résumerais ce concept en une seule phrase :

La plupart de nos problèmes émotionnels et physiques sont causés (soit exclusivement, soit partiellement) par des événements spécifiques non résolus, dont la majorité peuvent être facilement traités par l’EFT.

Pas mal exprimé par un simple ingénieur, n’est-ce pas ? Cette phrase, si elle était adoptée par tout thérapeute et tout patient qui se trouvent dans le champ du «healing» (au sens large) (a) contribuerait très probablement de façon remarquable à une augmentation des taux de guérison, (b) tout en réduisant de manière vertigineuse les coûts. Je vous prie de noter que cette idée ignore complètement les causes chimiques qui sont celles proposées par le modèle médical. La raison en est que j’ai si souvent pu constater des améliorations chez des clients dans les cas où des médicaments ou des molécules ont lamentablement échoué. Cela ne veut pourtant pas dire que des médicaments, une bonne nutrition et des choses semblables n’ont pas leur place dans le processus qui conduit vers le mieux-être. Au contraire. Leur contribution est souvent vitale. Pourtant, d’après mon expérience, nos événements spécifiques non résolus sont souvent plus proches de la cause primaire d’une maladie que n’importe quelle autre raison.

La question mérite donc toute notre attention.

C’est si évident ! Les praticiens expérimentés de l’EFT sont très conscients de la capacité que possède cette technique pour effacer les événements spécifiques négatifs de notre mur mental. C’est dans ces domaines que nous connaissons le plus grand taux de succès. Jusqu’ici, nous avons concentré nos efforts sur les événements spécifiques négatifs qui sont à la base de souffrances tels que les phobies, maux de tête ou des incidents traumatisants. C’est bien, très bien, nous devons continuer sur cette voie. Mais d’un autre côté, pourquoi ne pas appliquer l’EFT à tous les autres événements spécifiques qui se trouve à l’origine des questions plus générales – mais très importantes ?

Quelques exemples :

  1. L’image que nous avons de nous-mêmes
  2. Angoisse, anxiété
  3. Dépression
  4. Insomnie rebelle
  5. Addictions
  6. Compulsions
  7. Sentiments d’abandon

En éliminant le bagage émotionnel contenu dans nos événements spécifiques, il en découlera naturellement que notre système aura de moins en moins de ces conflits intérieurs à gérer. Moins de conflits intérieurs se traduisent par un niveau plus élevé de paix personnelle et par conséquent moins de souffrance émotionnelle et physique. Pour beaucoup de personnes, ce protocole aboutira probablement à une disparition complète de problèmes qui les ont perturbés tout au long de la vie et que d’autres méthodes n’ont pas réussi à faire. Voilà comment la paix peut être exprimée en un seule paragraphe !

La même chose est également valable pour des souffrances physiques. Je pense à toute souffrance, partant de maux de tête, de difficultés respiratoires, de problèmes digestifs jusqu’au sida, la sclérose en plaques et le cancer. Il est de plus en plus largement accepté que nos maladies physiques sont causées (ou partiellement causées) par des colères non résolues, des traumatismes, sentiments de culpabilité, des chagrins etc. Ces dernières années, j’ai eu de nombreux échanges avec des médecins. Il est aujourd’hui de plus en plus communément établi que les conflits émotionnels peuvent jouer un rôle majeur dans des maladies graves. Jusqu’ici, on n’a pourtant pas réussi à éliminer ces « fauteurs » de santé. Il est, naturellement, possible de les masquer avec des médicaments, mais des vrais remèdes sont difficiles à trouver. Heureusement, l’EFT et ses «techniques cousines» offrent des outils faciles et élégants pour supprimer la cause de la maladie et non pour supprimer le patient lui-même.

Le protocole dont je parle ici ne remplace pas l’apprentissage de l’ EFT avancée, ni ne se substitue à un recours à un praticien de l’ EFT expérimenté et qualifié. Il s’agit plutôt d’un outil qui, quand on s’en sert correctement, est capable de procurer un soulagement sur une vaste échelle (l’apprentissage de l’EFT avancée aussi bien que l’aide d’un praticien ne fera qu’en augmenter l’efficacité). La simplicité de l’emploi et sa très grande efficacité en font une méthode incontournable pour toute personne qui cherche de l’aide, même pour des problèmes les plus difficiles. Je sais que cette affirmation est audacieuse, mais le fait que je me sois consacré à cette question depuis plus d’une décennie et que j’ai eu la chance d’être témoin d’un si grand nombre de résultats impressionnants touchant un éventail très large de problèmes, font qu’il m’est facile d’avancer cette affirmation.

La méthode est simple (je pars du principe que le lecteur connaît l’ EFT.)

1.- Faites une liste de tout événement spécifique gênant dont vous êtes capable de vous souvenir. Si vous ne trouvez pas au moins 50 évènements, cela signifie que vous le faites sans grande conviction ou que vous vivez sur une autre planète. Beaucoup de personnes en trouveront des centaines.

2.- En dressant cette liste, il se peut que vous trouviez que quelques évènements ne vous causent aucun d’inconfort. Cela ne fait rien. Gardez-les sur la liste quand même. Le simple fait que vous en souvenez, suggère qu’il y ait toujours un besoin de résolution.

3.- Donnez à chaque événement un titre… comme si c’était un mini film. Par exemple : Papa m’a frappé dans la cuisine. Ou J’ai volé le sandwich de Susie. Ou Je glissai et tombai presque dans le Grand Canyon. Ou Ma classe de 3e dégrée m’a ridiculisé quand je faisais mon discours. Ou Maman m’a enfermé dans le placard pendant deux jours. Ou Mme Adam m’a dit que j’étais idiot.

4.- Quand la liste est complète, choisissez les plus gros séquoias dans votre forêt négative et appliquez sur chacun d’eux la TLE jusqu’à ce que le souvenir vous fasse rire ou que vous « n’arrivez plus à y penser ».. Prenez soin de noter tout aspect qui pourrait surgir, et traitez le comme un arbre individuel dans votre forêt négative. Ne lâchez pas l’événement avant qu’il ne soit totalement résolu. Si vous ne parvenez pas à attribuer une intensité sur l’échelle de 0 à 10 sur un film en particulier, vous pouvez supposer que vous le refoulez. Appliquez alors 10 tours complets en attaquant l’événement sous tous les angles imaginables. En procédant ainsi, vous vous donnez des grandes chances de réussir à la résoudre. Après avoir enlevé les séquoias, procédez de même avec les plus grands arbres qui restent. Et ainsi de suite.

5.- Faites au moins un mini film (événement spécifique) par jour… ou mieux encore faites-en trois… pendant trois mois. Cela ne vous prendra que trois minutes par jour. A ce rythme vous aurez résolu de 90 à 270 événements spécifiques en trois mois. Vous remarquerez alors combien vous vous sentez mieux dans votre corps. Vous remarquerez aussi comment votre seuil « d’énervement » s’est élevé. Remarquez aussi combien vos rapports avec autrui se sont améliorés et que nombre de vos problèmes relevant de thérapie se sont apparemment tout simplement évanouis. Re-examinez quelques uns de ces événements spécifiques et remarquez comment ces questions qui occasionnaient précédemment une émotion intense ne provoquent plus rien pour ainsi dire. Notez aussi toute amélioration de tension artérielle, pouls et respiration. Je vous demande de prendre ces notes sur votre mieux être très consciencieusement, sinon, ces différentes améliorations qualitatives risquent de passer inaperçues, parce qu’elles sont en générale très subtiles. Vous vous direz peut-être même « Bof, ce n’était de tout façon pas un problème ». Cela arrive très souvent avec l’EFT, c’est pour cela que j’attire votre attention sur la question.

6.- Si vous prenez des médicaments, il se peut que vous aurez envie de les arrêter. S’il vous plaît, faites-le uniquement avec l’accord de votre médecin.

J’espère que le protocole de paix intérieure devient une pratique utilisée partout dans le monde. Quelques minutes par jour feront une différence énorme au niveau des résultats scolaires, des rapports avec autrui, de la santé et de votre qualité de vie. Mais ces mots n’ont aucun sens si d’autres (vous) ne mettez pas cette idée en pratique. J’ai mis en exergue à cet article une citation de mon ami Howard Wight. Je tiens à le répéter : Si, tôt ou tard, vous avez l’intention de faire quelque chose d’important et qui apporte un changement réel… faites-le maintenant.

Paix Personnelle à tous, Gary

Cadeau de Bienvenue :

--LE manuel de l'EFT
--Accès aux newsletter spéciales Praticien EFT
--Invitation personelle
aux principaux évènement EFT
En indiquant votre adresse mail, vous acceptez en échange de notre cadeau que nous vous adressions des offres personnalisées de formations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un mail et à travers les liens de désinscription.